damn.
Damn, u look crazy.
Nola
Profil

Kurt
Profil



starring at the clouds -- nola
// Sam 28 Avr - 23:24
nola kellergan
amoureux d'arthur.


hearts ain't gon' lie



j'étais amoureux de tous les hommes que je rencontrais. que cela soit dans le métro, dans la rue ou sur les affiches, je tombais fou amoureux de ces inconnus que je ne rencontrerai jamais.

arthur était beau-garçon (...). pour nola, son sourire a suffit pour lui permettre de l'appeler "coup-de-foudre". paralysé, stoïque et suffocant, il vécut le premier bouleversement de sa vie.

«je n'ai jamais su être amoureux. à vrai dire, je n'ai jamais su m'intéresser réellement aux gens. j'ai toujours préféré rester dans mon coin, à l'écart des autres. je les trouvais ennuyeux et répétitif -en ce sens, j'approuve stromae: ils étaient tous les mêmes; monotone, sobre, dénué de couleurs -ils étaient l'ennui-même.»


Dernière édition par Nola le Dim 29 Avr - 10:35, édité 6 fois
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 28 Avr - 23:25
il est fou, fou amoureux d'arthur harms.


Dernière édition par Nola le Dim 29 Avr - 0:12, édité 2 fois
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 28 Avr - 23:25
prez


Dernière édition par Nola le Dim 29 Avr - 0:10, édité 1 fois
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 28 Avr - 23:25
liens
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 28 Avr - 23:25
evol
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Jeu 3 Mai - 20:20
te regarder de si près était une bénédiction pour moi. chaque fois que je posais mes yeux sur toi, j'étais obnubilé par la beauté qui s'offrait à moi, et dont j'avais le privilège de côtoyer tous les jours. tu étais un miracle.

je les déteste. tous. je suis incapable de m'empêcher d'être nerveusement jaloux de tous ceux à qui tu parles - que ça soit un étranger le plus total ou même une connaissance, te voir leur sourire me rendait dingue. mais ce qui me rendait encore plus dingue, c'était la façon dont tu le regardais; la manière dont tu parlais de lui exprimait tout ton amour pour lui. et j'étais incapable de le supporter.

c'est comme un mal qui te ronge, un cancer invisible et immatériel qui te pourrit jusqu'à la moelle et qui s'introduit dans ton cerveau, dans tes pensées; il tourne tout ton esprit en une machine de guerre qui veut tout détruire; j'avais envie de le tuer.
pourquoi lui? il est arrivé après moi, après nous. tu peux pas me faire ça Art'. tu peux pas me lâcher pour un autre alors que j'ai tout donné pour toi.

après que tu sois parti, je suis resté assis au bar à boire une bière. j'ai attendu une demie-heure, puis une heure avant que tu reviennes avec un sourire gêné.
bien sûr que tu ne l'as pas fait exprès. tu ne voulais pas te débarrasser de moi pour aller voir Thomston.
juste un peu.
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Dim 6 Mai - 14:50
le truc que vous n'voulez pas comprendre, c'est que j'veux pas vous voir.
je veux rester avec lui.
je m'sens plus libre qu'avec vous; j'ai pas à dire seulement la moitié de ce que je pense de peur de me faire juger, j'ai pas à faire comme si j'avais envie de sourire alors que j'en ai pas envie; mais lui, lui -
vous vous rendez pas compte à quel point il me fait du bien, à quel point je l'aime.
les plus petits instants à ses côtés m'enivraient. je me sens comme sur un petit nuage quand il est là; j'aimais ses douceurs, j'aimais ses tendresses et ses attentions. Dans le moindre de ses regards, l'équivalent d'un paquet de shokobons s'écoulait pour remplir mon estomac de papillon.
vous avez déjà vécu ça ?
l'amour fou?
parce que moi non.
et j'en suis dingue.
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 27 Avr - 10:33
tu sais Nola, c'est pas si grave s'il ne voulait plus de toi. C'est pas grave si c'était l'amour fou entre vous, c'est pas grave s'il t'a quitté pour un autre. C'est juste que vous étiez pas fait l'un pour l'autre. Il avait beau te parler d'avenir, d'aménager ensemble, de se marier, de t'aimer comme jamais. Il faut le concevoir. Il faut aussi l'intégrer. Boire ne résoudra pas tes problèmes. Tu vas juste les noyer pour qu'il te submerge à nouveau une fois que tu seras à la surface. Il faut passer outre. Il faut continuer à aller de l'avant. Tu vas pas te briser pour un seul gars qui, en plus, t'a totalement piétiné.

Mais Tim. Tu comprends pas.
C'était mon premier amour. Je l'aimais comme un dingue. J'aurais pu tout donner pour lui. Il est le seul à ne m'avoir jamais frappé, ni insulté parce que je lui refusais des choses. Et la seule chose qu'il me refusait, c'était que je le quitte. Il a préféré que ça vienne de son côté pour affirmer sa masculinité. Il a juste fini par me bousculer, me chasser et me traiter d'homosexuel plutôt que de m'assumer. Moi et notre relation. Tu te rends compte ? C'est pas tant le fait qu'il ne me veuille plus, ou qu'il me quitte qui me fasse mal. C'est juste qu'en fin de compte, durant tous nos mois de relation, il ne pensait qu'à lui.
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 27 Avr - 10:41
Arthur n'était pas quelqu'un que j'appréciais. Il était, pour moi, l'exemple du gars que tout le monde aimait. Souriant, grand, beau et attirant, il était tout ce qui représentait l'idéal de notre société. Et il me donnait envie de vomir. J'étais, sans m'en rendre compte, maladivement jaloux de cette image que j'étais incapable d'atteindre. Je rêvais d'en être l'équivalent. Je rêvais de briller à côté de lui, avec lui. Mais je n'étais qu'un garçon plat. Tellement plat que je n'avais même pas le mérite d'être appelé un homme - pas même par ma mère, qui ne projetait en moi que le petit garçon qu'elle a, depuis toujours, élevé comme le trésor de sa vie.
Ce n'est pas que j'en veux à ma mère de m'avoir chouchouté. Non. C'est juste qu'à cause de ça, je n'ai jamais eu besoin de rien d'autres. J'ai eu des amis. mais je ne les aimais pas. Je ne suis pas prétentieux. Je suppose que tout était dans le feeling.
Tout ceux que j'avais rencontré ne me côtoyait que parce que j'étais ouvertement bisexuel, et qu'ils pouvaient crier haut et fort qu'ils n'étaient pas homophobes puisqu'ils m'avaient en tant qu'amis.
J'ai toujours détesté les gens. Plutôt que les gens, j'ai toujours détesté leur hypocrisie et leur manière de cracher sur tout le monde dès que plus personne ne les regarde. J'avais l'impression que l'école amplifiait ce phénomène.
Je voulais juste garder ma vie simple, dénuée de sens, et continuer à avancer comme on me disait de le faire. Sans trop d'obstacles ni de bousculades, devenir cadre, avoir une famille, être riche et vivre une vie heureuse au soleil avec un chien et un chat et une chauve-souris et un raton laveur.
Et puis j'ai renversé du café sur Arthur. Il m'a dévisagé et, l'horreur que j'ai pu voir dans ses yeux m'a frappé comme un éclair au coeur.
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 27 Avr - 10:49
j'étais jaloux de Thomston. C'était clair et net. Et ma jalousie n'a fait que se transformer en haine au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de plus en plus. Que cela soit chimiquement ou physiquement parlant, je me sentais m'éloigner de plus en plus d'Arthur. Je voyais ses efforts continus pour que l'on continue à se fréquenter, mais seulement en tant qu'amis.
Et c'était tout ce que je voulais absolument éviter.
J'ai connu des hommes aussi beaux et attirants qu'Arthur, aussi drôle qu'attendrissant, aussi tendre qu'amoureux; mais jamais, au plus grand jamais, je n'avais désiré quelqu'un. Je ne voulais que lui. Être pris dans ses bras, l'enlacer, l'embrasser, le sentir contre moi, lui faire l'amour, l'aimer et partager un bout de vie en tant qu'amants. Ce n'est pas la même sensation une fois que c'est quelqu'un que l'on veut, et je peux vous le garantir. Ce n'est pas non plus la même sensation quand ces sentiments ne sont pas partagés. Et ça pique aussi fort qu'une seringue.
Pseudo : jin
Âge : 19
Messages : 263
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
//

Contenu sponsorisé
starring at the clouds -- nola
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: