:: if i dream :: bad ideas :: extras
give you every pieces of mine -- lottie
// Mer 26 Oct - 19:22

I wanna taste the cinnamon in Istanbul, sit on top of the Eiffel Tower. Let’s go to Tokyo, it’s on our way to Singapore to wind up drinking hot chocolate on the Soho floor




Dernière édition par Thom le Ven 11 Nov - 14:53, édité 1 fois
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Ven 11 Nov - 14:14
Svetlana Charlie Mansat-Vieira
Brésilienne et Ukrainienne

Sa grand-mère est partie habiter en France pour rejoindre sa famille.
Svetlana parle portugais, français et anglais.
Elle a de bonnes connaissances en littérature et adore les arts.
Elle a travaillé en tant que mannequin et a énormément voyager.
La naissance de Peter a été un miracle pour elle.
C'est elle qui lui a transmis son amour pour Paris.
Même si elle aime Mika, elle va à le tromper une ou deux fois pour voir s'il le remarque, et il l'a ignoré.
Elle a commencé à s'inquiéter de leur relation quand il ne rentrait pas tous les soirs comme avant, ou seulement pour repartir après.
Svetlana perd sa meilleure amie, Manon, qui meurt d'une overdose de médicaments.
Quand Mika la quitte dans la même période, c'en est trop pour la pauvre Lottie qui tente de résister au désespoir, qui finit par la prendre ; elle ne compte plus qu'en son fils, Peter, car sa famille lui répète encore et toujours qu'elle a gâché sa vie pour un idiot infidèle et malhonnête.


Dernière édition par Thom le Sam 19 Nov - 18:27, édité 2 fois
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Ven 11 Nov - 14:15
notes
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Ven 11 Nov - 14:15
liens
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Ven 11 Nov - 14:15
cara
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Ven 11 Nov - 14:17

hanging onto nothing

«Svetlana» - 16 ans - Adolescente

× Peter sort tout juste de sa relation avec Loana Un amour d'adolescence qui s'est terminé par un accident de voiture pour la jeune fille. Ils s'étaient tous les deux disputés au cours d'une soirée, juste avant qu'elle ne déménage en banlieue.
Alcoolisé, soûlé et énervé, il l'avait laissé partir en l'insultant et en la blâmant de toutes les fois où elle avait provoqué leurs disputes pour un rien. C'était un amour d'adolescence dont il n'arrivait pas à se défaire, malgré les nombreuses fois où il était allé voir ailleurs pour se satisfaire, mais "Lou" lui revenait sans cesse en esprit.
Sa mort prématurée le força à couper les liens de force et il se rendit compte qu'il n'arrivait juste plus à faire les choses comme il avait l'habitude de le faire en son absence. Commença le début d'une année de dépression.

× Emilien, son meilleur ami, est quasiment la seule personne à qui il parle tout les jours. Ses fréquentations personnelles l'ennuient et le blasent, en lui rappelant à quel point Lou lui manque, et ses amis communs avec la jeune fille le détestent au plus haut point en le blâmant pour les raisons de leur dispute pré-mortem, qui ne fait que l'enfoncer encore plus dans sa solitude amoureuse.

× Sa mère est son seul support durant cette période. A moitié folle et amouraché de son fils qu'elle confond avec son mari, elle ne se sent en force pour rester loin de son fils plus d'une journée. Matin et soir, elle s'assure d'être présente pour être avec lui -ou plutôt, pour qu'il soit avec elle. Mine de rien, elle prend une énorme place dans la vie de Peter à ce moment. Elle est très souvent sur son dos et profite en quelque sorte de l'état de faiblesse mental de son fils pour l'inciter à rester le plus possible à la maison.

× Peter mange de moins en moins, et cette perte de poids se reflète sur les traits de son visage, où l'on distingue très clairement sa mâchoire sur son visage. Il finit à la limite de l'anorexie, en se forçant à manger et manger pour finalement vomir tout ce qu'il vient d'ingurgiter.

× Il parle très peu à son père, dégoûté qu'il soit parti pour une femme plus jeune. Il a toujours détesté le fait qu'il revienne toujours vers lui, l'argent et le sourire en main, comme s'il était une monnaie d'échange pour garantir le confort de sa mère pour le remplacer. Bien qu'il le fasse sans rechigner, il a toujours dans son coeur cette rancoeur dont il n'arrive pas à se défaire.



turn the lights down low

«Petey» - 19/21 ans - Allen

× Peter a grandi. Il ne s'est toujours pas remis de la perte de Loana qui a été un véritable tournant dans sa vie. Il a mûri mais s'est laissé coulé dans les soirées et les aventures d'une nuit. Chaque jour, il répétait la même chose : se balader dans les rues de la capitale et se trouver un bar où se poser avec Emilien la plupart du temps. Il ne fait plus rien de ses journées et continue ses études dans le supérieur, dans le domaine du commerce. Le fait qu'il ne sorte plus et se focalise sur tout ce qui pouvait paraître important pour son futur lui a permit d'accéder à l'ISG Paris, dans le 3ème.

× C'est la période durant laquelle il est tout le temps dehors pour partir boire un verre jusqu'à pas d'heures avec Emilien, qui le récupère quand il est mort. C'est également la période où il est très souvent avec lui, physiquement parlant, et sort tout le temps avec lui, ce qui causera des problèmes plus tard avec le petit-ami de ce dernier. Porté par la solitude et le manque de chaleur, il se met à aller voir par-ci par-là pour oublier les nuits passées à pleurer.

× Il rencontre Allen lors d'une de ces nuits totalement hasardeuses passées avec un inconnu, et c'est au lendemain qu'ils se rencontrèrent véritablement dans les transports, lors d'une panne du train qui les forcèrent à se battre pour rentrer. Allen, arrivé depuis quelques mois dans la capitale, l'air difficile et l'expression fermé, ne reconnut Peter que quand celui-ci prit la place d'une femme qui s'était dévouée pour le laisser monter dans le train alors qu'il devait passer son entretien pour son école.

× Leur histoire a véritablement commencé à partir du moment où Peter découvrit une série de clichés le concernant. Ce fut quand il reconnut Allen que les engrenages se mirent en marches.

× Sa relation avec sa mère est strictement la même depuis l'année passée, excepté le fait qu'il ne rentre plus dès qu'il a finit, mais quand il revient de soirée, et elle l'attend sur le salon, en buvant son thé pour effectuer son rituel du soir. Quand elle lui parle, il ne l'écoute que d'une oreille et hoche la tête d'un air désintéressé pour finalement lui dire qu'il ira dormir plus tard chez un ami. Il garde des distances avec elle, qu'il considère comme les autres, pour prendre du recul par rapport à son état mental.

× Peter continue sur sa perte de poids car il prend le moins de nourriture possible pour passer moins de temps en compagnie de sa mère, qui finit par devenir toujours plus lourde sur lui. Sa rencontre avec Allen (cf. plus tard) l'incite à rester sur cette lancée, effrayé qu'il ne puisse le rejeter pour son physique.

× Quant à son père, il s'est rapproché de celui-ci lorsqu'il fit la rencontre de son demi-frère, Barren, au milieu de l'année de ses 19 ans. Barry était venu en vacances alors que sa relation conflictuelle avec leur père arrivait à son point le plus haut. Au début indifférent, il a su se rapprocher de son petit frère au point où Barry ne passe pas un jour sans l'appeler ou lui envoyer un sms, et vice-versa.


lying awake in a fever

«Iain» - 22 ans - Vagabond

× Peter a quitté Allen, celui qu'il considérait alors comme l'amour de sa vie. Le français n'en pouvait plus de supporter l'humeur lunatique d'Allen, au point où même lui ne pouvait plus supporter d'être en sa présence. Leur relation de je-t'aime, moi-non-plus lui pesait sur la conscience. Leur dernière dispute fut le point mort de cette relation destructive, et bien que le coeur en mille morceaux, il avance en se changeant les idées et reprend sa routine de ses 19 ans, sans pour autant aller chercher à gauche, à droite, bien qu'il ne s'y refuse pas.

× Même s'il ne se l'avoue pas, à chaque fois qu'il y a une nouvelle exposition artistique, Peter s'y rend dans l'espoir inavoué de recroiser Allen et lui reparler. Encore perdu entre les démons du passé et l'envie de tourner la page, il reste coincé entre les deux.

× Peter s'est totalement détaché de sa mère. Il a beau être harcelé par celle-ci, il refuse de l'écouter tout en compatissant à son état, semblable à celui dans lequel elle était lorsque son père l'a quitté. Il a préféré devenir indépendant par rapport à elle sans pour autant couper les ponts avec elle. Il force la relation normale avec elle en créant des embrouilles mais s'en va avec le sourire, rassuré que leur lien devient peu à peu normal.

× Il se balade tous les jours dans la capitale, avide de nouvelles découvertes. Que ce soit un nouveau bistrot, un coin inexploré ou même par simple envie, Peter sort sans prévenir. Il s'est remis à manger convenablement et ne se prive pas de manger, ce qui fait qu'il a prit un peu de poids.




Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Sam 19 Nov - 18:16
Lottie se retourna ; son garçon avait disparu. Elle lâcha subitement ses sacs de shopping et se mit à hurler.
« Iain, Iain ! »
Paniquée, elle tourna la tête à gauche, à droite, dans l'espoir de l'apercevoir au loin. Elle prit ses sacs et se mit à courir à haut talons dans les allées du magasin avant de retourner en caisse. Elle se sentit prise de larmes, le cœur battant, les mains tremblantes; son esprit fut soudainement envahie des pires scénarios possibles. Et si on lui avait volé son fils ? Et si on l'emmenait loin d'elle ? Et si elle ne le retrouvait plus jamais ? Un nœud se noua dans sa gorge et elle se mit à pleurer en tentant de rester forte. Elle décrivit le plus fidèlement possible son garçon, et chercha au plus profond de sa mémoire dans l'espoir qu'on le retrouve le plus rapidement possible. Une peur sans nom avait envahi son être. Son coeur n'arrivait pas à le supporter. Il était pris d'un vide soudain dans lequel tentait de naître un quelque chose, et plus le temps passait et plus elle suffoquait. « S'il vous plaît, retrouvez le, c'est mon bébé. », murmura-t-elle en tremblotant alors qu'une femme du même âge vint la réconforter. Lottie se mordit les ongles et pria de tout son être qu'un miracle arrive et lui rende son garçon. Après un quart d'heure d'attente, le temps que les vigiles fassent passer le message et déploie des unités, on conseilla à Lottie de prévenir son mari mais, prise de panique, elle n'en fit rien, et on la raccompagna chez elle.
Deux jours passèrent sans nouvelles.
La brunette se laissait mourir sur son lit, tandis que son mari, le coeur lourd lui aussi, faisait de son mieux pour remonter le moral de sa femme ; sans succès. Toutes les actions qu'il la forçait à faire était mécanique, sans envie, et c'est seulement lorsqu'elle renversa du café sur ses chaussons qu'elle se réveilla finalement de sa torpeur et hurla de douleur. Michael se précipita dans la cuisine pour voir ce qu'il lui arrivait, et il la retrouva en larmes, la cafetière en main, qu'il comprit à quel point elle était touchée par cet évènement. Il la prit dans ses bras et la berça tendrement alors qu'elle enfouit son visage dans ses mains, tremblante de tout son corps. « Mika, Mika, c'est ma faute, c'est ma faute, si seulement je n'l'avais pas quitté des yeux, si seulement » et il lui chuchotait ces doux shhh à son oreille et colle son front contre le sien. C'était la seule chose qu'il put faire pour tenter de la rassurer dans cette situation de désespoir complet aux yeux de sa femme.
Ce n'est que le lendemain qu'ils reçurent un appel.
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
//

Contenu sponsorisé
give you every pieces of mine -- lottie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: