Nola
Profil
Kurt
Profil
Don't matter
forum test par Nola © DEC 2017

Vu qu'on est assez bête pour ne pas y penser, à la suite viennent les liens des différents forums sur lesquels on retrouvera les différentes ressources utilisées.

 :: if i dream :: bad ideas :: milksoup
glimpse of love -- arthur
// Jeu 27 Oct - 14:39

arthur mikhail harms
étudiant en arts
amoureux++++++++ de thom


Dernière édition par Arthur le Dim 30 Oct - 23:51, édité 3 fois
Messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Mar 1 Mai - 14:17
thom, thom, thom.
partout où il se rendait, le même nom se gravait brutalement dans ses organes.
dans la couleur du ciel, la forme des nuages, les vêtements derrière les vitrines, l'odeur du café en terrasse, le vent tiède, les mots français chantés sur les pavés.
thom était partout et arthur n'aurait jamais à s'en plaindre. chaque chose "belle", ou sensoriellement plaisante, se rapportait au garçon qui hantait délicieusement son être. arthur n'avait qu'à silencieusement apprécier cette poésie quotidienne, en se disait intérieurement qu'il pourrait peut-être finir par apprécier paris s'il la reliait entièrement à thomston.
comme ça, si thom lui brisait le coeur, arthur aurait une véritable raison de détester paris.
Messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Mar 1 Mai - 14:30
nola apportait toutes les couleurs.
il aurait pu repeindre la ville entière avec ses sourires aquarelles, laver le morose sans faire trop d'effort - sa présence suffisait, à chaque fois. arthur se laissait souvent happer par tout ce qu'il dégageait, trop sensible à tout ce qu'il y avait de trop chaleureux.
et d'un autre côté il y avait thom, thom qui contrôlait son coeur à chaque soupir, chaque haussement de sourcils. c'était ce qui marquait la différence entre les deux; arthur appréciait la compagnie de nola, mais dépendait complètement de celle de thom. la comparaison que l'on peut faire entre un passe-temps et une addiction, l'un toujours plus dévastateur que l'autre.
Messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Mer 2 Mai - 17:59
c'qui m'étouffe un peu, c'est de penser que tu vaux mieux que moi. à travers tes yeux glacés et ta façon si décontractée de vivre, j'vois tout ce que je suis pas. qu'est-ce que ça m'fatigue, d'avoir rien d'autre à foutre que de me détester viscéralement quand j'me surprend à t'admirer. ça m'rend fou parce que j'me sens aussitôt dépossédé; pas d'entourage, pas de vrais potes, pas de véritables talents. juste une conscience pourrie, un reflet dégueulasse dans l'miroir qui me hurle de me briser la mâchoire.
j'ai rien et j'représente pas grand chose. c'est mignon de vouloir se sentir exister à travers des dessins.
moi c'est à travers toi que j'voudrais vivre
Messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Dim 6 Mai - 13:53
l'autre soir, je suis sorti et c'est l'air tiède qui m'a accueilli.
je me suis demandé
tu te souviens de ces soirées qui nous appartenaient?
celles où les étoiles nous enviaient, où on s'amusait à se dissiper sur les routes encore un peu désertes et que le moindre bruit nous faisait frémir
celles où on voulait s'aventurer au moins pour quelques minutes
quand ça avait encore un sens de vouloir crier à la lune avec toi.
Messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Dim 6 Mai - 13:56
(...)
et c'est fou parce que pour moi c'est encore très clair
la fumée de ta cigarette qui jouait dans l'air, et juste le bruit d'un ruissellement devant nous.
c'était rien, c'était calme, et j'me sentais apaisé de savoir que c'était juste toi et moi
que je t'avais tout près de moi, sans avoir à tendre le bras.

maintenant il y a la fenêtre vide, la chambre désordonnée et ces foutues soirées, ces putains de soirée tièdes qui veulent rien dire, qui me dégoûtent parce qu'elles ont rien à foutre là, c'est trop tôt
c'est trop tôt pour vivre l'été sans toi
Messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
//

Contenu sponsorisé
glimpse of love -- arthur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: