:: zone rp :: now
CAN'T GET ENOUGH ;; starkley
// Lun 14 Nov - 22:11



il était furieux. absolument furieux que sa main en tremblait depuis qu'il avait quitté le domicile de la jeune fille. ce putain ce putain ce putain ce putain elle avait insisté pour qu'ils rentrent tous deux pour qu'elle s'occupe de lui et pour le désinfecter. il n'avait plus eu ce sentiment depuis longtemps. l'excitation mêlée à la panique, cette sensation de perte de contrôle mêlé à l'adrénaline. il s'en était bien trop excité au moment de l'instant qu'il avait du mal à s'en remettre, mais après coup, un sentiment de dégoût lui prenait l'arrière de la gorge et restait coincé dans sa poitrine. non seulement son poing le démangeait, ce qui l'agaçait fortement, mais les mauvais soins de la fille, bien qu'attentionnés, ait fini de le rendre furax. ses questions idiotes, sa voix aiguë, tremblante, qui montrait son peu de confiance en elle suite à l'incident. elle parlait comme si elle était fautive, fautive de sa prétendue impossibilité à détruire quelqu'un. il jurait, torturait et étranglait et tuait des milliers de fois encore et encore la même personne dans son esprit pour se retenir de lui sauter à la gorge et de réellement lui faire subir ce qu'il aurait voulu faire subir à son crétin de frère.
Jarvis savait qu'il s'était retenu de son plein gré, mais savoir qu'il aurait pu le massacrer au lieu de se faire massacrer lui trottait encore et encore dans la tête. il marchait rapidement, imposant son pied au sol, la tête droite, les lèvres éraflées. Il serrait les poings en arpentant les rues, qui le guidèrent jusqu'à son chez lui. Son coeur battait atrocement vite et fort, son souffle était bruyant, il sautillait sur le pas de la maison en attendant d'ouvrir avec ses propres clés. il ne se retenait plus. A peine eut-il vu le visage de Néah qu'il lui balança son poing à la figure, fermant sa porte derrière son passage.
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Lun 14 Nov - 22:24

can't get enough

Attends encore un peu. Reste-là, dans un coin, et laisse-toi mourir, si possible. Neah observait les différentes manières dont le temps passait, là, traînant dans plusieurs pièces de la maison. Jarvis Jarvis Jarvis. Les numéros des pendules étaient remplacés par son nom. Il ne savait pas ce qu'il faisait ni où il était, mais c'est pas grave, il allait attendre. Lorsqu'il entendit finalement la poignée subir une pression, Neah se redressa aussitôt et se précipita à la porte, presque jovial. « Wesley, you're ba- » À peine eût-il le temps de finir son exclamation qu'il fut soudainement propulsé au sol par la force étonnante de Wesley. Secoué, le rouquin vint se tenir la joue, éprit d'une douleur plus qu'intense. Les poings du canadien n'étaient pas normaux, et surtout, enveloppés d'une colère terrifiante. Neah n'osait même pas le regarder dans les yeux actuellement. Il se releva avec peine et recula lentement, baissant la tête. Sa voix sortait avec difficulté et son coeur battait à une vitesse folle. Le retour de Wesley 'navait rien de ce qu'il s'était imaginé dans sa tête. « Ha-have I done something wrong », demande t-il tout bas, terrorisé.




Pseudo : wolf haleY
Appellation : suck it
Messages : 67
Date d'inscription : 27/10/2016
Disponibilités : away
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Lun 14 Nov - 22:51



Des cons des abrutis des bouffons des clowns des insectes incapable de comprendre quoi que ce soit, les envies de meurtre, le sang qui coule à flot, le coeur qui s'embrase et s'enflamme, l'adrénaline qui fait vivre, l'ennui qui tue, les regards noirs pleins de sous-entendus malsains, le nombre de fois où il les tuait mentalement de toutes les manières possibles, incapable incapable juste incapable de comprendre quoi que ce soit dans leurs putains de tête d'imbéciles.
Les coups pleuvaient et c'était pas assez, jamais assez. plus il y repensait et plus ses coups se faisaient plus forts, plus précis, plus violent. la rage qui renaissait de ses cendres dans son coeur n'en finissait plus et le prenait tel que Jarvis ne sentait même plus son esprit lâcher. il frappait mécaniquement encore et encore le même endroit, les yeux emplis de haine et de ressentiment envers les silhouettes qui se traçaient dans son esprit. il en avait marre marre marre marre marre incapable de se calmer de se contrôler de faire quoi que ce soit incapable de répondre à un simple coup de manière calme et contrôlé incapable de faire quoi que ce soit pour se défendre et finir physiquement comme massacré et le reflet de sa soi-disant impuissance il aurait pu lui en foutre des coups encore et encore celui-là et celui-ci, il le sentait passer et il balança la tête rousse par terre en l'attrapant par les cheveux. il se mit à lui donner des coups de pieds et ce fut le tour de ses jambes de s'incendier, ses cuisses qui ne répondaient plus de rien, les tendons de ses genoux qui se frottaient entre eux avec les mêmes mouvements répétés, c'était son corps tout entier qui ne lui répondait plus et encore une fois, le canadien se sentait à bout de nerf.
« YOU DID EVERYTHING WRONG! », hurla-t-il. « All of you fucking assholes talking and doing like you were doin' it right with your fuckin' point of view worthy of a fucKIN CUNT YOU'RE ALL THE SAME! », cria-t-il en crescendo au point où ses cordes vocales ne le suivaient plus.
Il serra les poings et la mâchoire tel qu'il s'ouvrit de nouveau les lèvres. Il savait qu'il ne pouvait pas rester comme ça. Il tenta de se calmer en tournant en rond, et se mordant les doigts et en se massant les tempes dans un quelconque espoir que ça marche ; qui échoua. Il s'arrêta soudainement, et il souffla du nez en se dirigeant vers Neah. Il plia les genoux avant de le soulever par le col et l'embrassa soudainement.
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Lun 14 Nov - 23:07

can't get enough

Ça brûle ça brûle ça brûle ça brûle stop stop stop stop c'est pas possible ça brûle tout fait mal, tout fait mal, la douleur est si pénible à enlacer, même le sang semble si fade, même la mort semble si destructrice, il était persuadé de la toucher, la mort. Wesley lui en donnait un avant-goût et c'était infernal, c'était horrible, c'était brûlant. Et ça ne s'arrêtait pas, même lorsque le canadien laissait une infime lueur d'espoir s'infiltrer, un nouveau coup de pied rencontrait ses côtés et tout s'écroulait de nouveau. « Wes, Wes please-- stop Wes--- » Sa voix était terriblement déformée par les larmes et la douleur, tremblant et cassée, incapable de prononcer un seul mot correctement. Il avait peur, tellement peur, que la mort aurait put être une délivrance. Quand Wesley s'écarta enfin, Neah toussa bruyamment, faisant de son mieux pour taire ses gémissements de douleur. Tout brûlait. Son corps entier n'était qu'un ardent incendie. Les larmes coulaient, dans un flot perpétuel. Il ne voyait plus que du sang, du sang, des larmes, du sang, la haine de Wesley, Wesley, Wesley qui revenait vers lui - oh non, pas encore, pitié, non, - qui le prit par le col et l'embrassa soudainement. Si sa monstruosité révélée quelque seconde auparavant était mortelle pour Neah, la manière dont il l'embrassait était toujours aussi surprenante et, malgré lui, excitante. Le rouquin attendit que le baiser se termine pour parler, s'empressant de tout essayer pour calmer Jarvis, ou du moins, l'éloigner au maximum de lui. Il avait juste tellement peur pour lui-même. « Please, Wes, I haven't done nothing wrong, please le-leave me I, I'll be a good boy I swear please I beg you, Wes »




Pseudo : wolf haleY
Appellation : suck it
Messages : 67
Date d'inscription : 27/10/2016
Disponibilités : away
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Lun 14 Nov - 23:16



Le brun sentit en quelque sorte son coeur s'apaiser au contact des lèvres du rouquin. Sa rage fit place à de la colère, qui fit elle-même place à un sentiment qui le prit soudainement de surprise. Son corps lui ordonnait de le toucher, de le palper, de le caresser, ses mains se baladèrent le long de son corps, dessinèrent ses courbes. Ses doigts tremblaient, son coeur perplexe, il pressa Néah contre lui, les mains sur ses fesses. « You better be. » Il dégagea les débris par terre d'un revers de pied et poussa Neah contre le mur. Sa reprise de contrôle n'allait pas tarder à l'abandonner elle aussi. Il nécoutait plus rien de ce que pouvait tenter de lui dire le garçon en face de lui. Il en avait assez des paroles vaines et inutiles, bruits inutiles à son ouïe. Il embrassa de nouveau Néah pour l'empêcher de parler, et entre chaque baiser, une phrase tentait de se construire pour finalement se faire taire. Les mains de Jarvis glissèrent sous le haut du roux pour caresser son estomac, puis son torse et titiller ses tétons. Le brun mordit les lèvres du roux que leur sang se mêle, et bientôt, le goût de métal envahit sa bouche. Il sentit de nouveau son coeur s'exciter d'une passion nouvelle.
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Lun 14 Nov - 23:29

can't get enough

La douleur n'était certainement pas pire que le plaisir forcé qui s'infiltrait dans son corps en ce moment même. Les mains de Wesley, comme prêtent à le briser en deux, se baladaient de partout, jouant avec la sensibilité extrême de Neah. Il haïssait ça, il haïssait ça de tout son être et refusait tout ce qui était susceptible de se produire, et pourtant, son corps s'appuyait encore contre le sien, ses lèvres se laissait faire et son souffle s’accélérait. L'excitation était indéniable et ravageuse. Le rouquin essayait d'attraper les poignets de Wesley pour ralentir ou stopper ses mouvements et ses caresses enflammées, mais il n'y parvenait même pas, tant son corps cédait au plaisir. Incapable de faire quoi que ce soit d'autre que de se soumettre et murmurer quelques "No" entre les lèvres de Wesley, il se surprit à persister pour échapper encore une fois à son emprise, renoncer encore une fois à la dangerosité de ses désirs. D'un seul coup, il tourna la tête sur la gauche pour esquiver les lèvres de Wesley. Il retenait son souffle et sentit une autre larme couler. Il ne voulait pas. Il ne voulait pas céder encore une fois, c'était trop facile. Son corps disait tout le contraire, mais il s'entêtait à ne pas subir ses lèvres encore une fois, comme si il avait vraiment le choix.




Pseudo : wolf haleY
Appellation : suck it
Messages : 67
Date d'inscription : 27/10/2016
Disponibilités : away
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
// Lun 14 Nov - 23:40



sa résistance était inutile et jarvis le savait parfaitement. il se jouait de lui et son coeur s'enflammait un peu plus. il détestait ça plus que tout au monde. il refusait la non-soumission de l'autre face à lui, en particulier néah. seulement néah. il était le seul dont les cris de douleur, le visage pleurant, implorant un cessez-le-feu à la souffrance, dont les cris l'excitaient réellement au point où il en ait des érections. impossible. c'était juste impossible que le canadien s'en défasse. son toucher passait comme à travers les parcelles de peau de neah pour y laisser sa marque et lui faire comprendre qu'il n'y aurait jamais personne d'autres que lui. le brun trouva refuge dans la nuque de neah et son odeur, oh son odeur pouvait suffire à lui faire perdre la tête.
du bout des lèvres, il remonta lentement en effleurant sa peau jusqu'à son oreille dont il mordit le lobe pour lui susurrer sensuellement. « I know you want it. » Jarvis déposa une volée de baisers papillons le long du cou du roux. Alors que ses lèvres s'occupaient du haut du corps de celui-là, ses mains, elles, redescendirent lentement, dessinant chaque courbes qu'elles croisèrent, attisant l'excitation dans le coeur de Wesley. En arrivant au pantalon de son amant, il ne perdit pas de temps et commença à le dézipper avant de le lui retirer entièrement, le laissant uniquement en sous-vêtement. « See? You wanted it from the start. (il esquissa un sourire joueur ) you were just waiting for it. » Jarvis le souleva alors en mettant ses main sous les fesses et lui assurer un support, puis il plaqua son bassin contre le sien. « you kinky boy.  »
Pseudo : SJUB
Âge : 17
Appellation : Lui/Il - Him/He.
Messages : 289
Date d'inscription : 25/10/2016
Disponibilités : berf
Localisation : région parisienne, banlieue
Fact(s) : spend my time watching you, you just tell me to lay back and i'm feeling fucked up
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://theregoesthealarm.forumactif.com
// Mar 15 Nov - 21:14

can't get enough

Ces simples touchers le rendait fou, plus fou qu'il ne le serait jamais. Sa voix suave s'infiltrait doucement dans sa tête pour venir lui exploser le cerveau. Of course I want it, I fucking want it more than anything else right now and I'll always want it. « I-I don't », s'obstina t-il en se laissant cependant faire. Gêné par l'honnêteté évidente exprimée par les réactions de son corps, Neah se mordit la lèvre inférieure alors qu'il ne sentait déjà plus le sol sous ses pieds. Non non non, non, pas si vite, pourquoi ça allait si vite, pourquoi était-ce si excitant? Alors que son esprit lui hurlait de fuir, de ne pas tomber dans le piège, de s'échapper d'ici, Neah se laissait engloutir peu à peu dans le béant trou noir de la tentation. Sans même qu'il ne décide quoi que ce soit, son bassin se frotta contre celui de Wesley, d'une sensualité dont il ne soupçonnait pas l'existence. Ses bras se glissèrent automatiquement autour du cou du canadien, alors que son visage s'approchait du sien. Il ne comprenait toujours pas ce qu'il se passait. Mais une partie de lui s'était résolue à abandonner. « N, no, you're wrong, I'm not as perverted as you », se persuada t-il tout haut. Trop tard trop tard trop tard Neah avait remarqué le regard enflammé de Wesley, il sentait encore ses mains partout sur lui, et l'atmosphère torride commençait à le posséder peu à peu. C'est en se perdant dans les yeux de son amant qu'il se sentit presque hypnotisé par l'érotisme qu'il dégageait. Comme aimantées, ses lèvres se collaient sur les siennes, et il comprit rapidement qu'elles allaient être le seul moyen de lui faire garder la raison. Il sentait son entrejambe le démanger, alors qu'il faisait de son mieux pour se concentrer sur les mouvements de la langue de Wesley. Il se sentait pourtant capable de perdre tout contrôle à n'importe quelle seconde.




Pseudo : wolf haleY
Appellation : suck it
Messages : 67
Date d'inscription : 27/10/2016
Disponibilités : away
Localisation : 69
Fact(s) : you make me lose my self control
Voir le profil de l'utilisateur
//

Contenu sponsorisé
CAN'T GET ENOUGH ;; starkley
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: